RAPPEL

Interview d'Arnaud, cofondateur d'Apollo Immo

Interview d'Arnaud, cofondateur d'Apollo Immo

Mélanie Aprile

15/03/2022

Cette semaine, nous avons échangé avec Arnaud sur son projet ainsi que sur sa rencontre avec Nicolas, qui l'a rejoint en tant que CTO. Apollo Immo permet d’accélérer la location immobilière, de la rendre plus simple et plus sécurisée.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Arnaud Laudy j’ai 22 ans, j’ai un parcours scolaire classique, j’ai fait un bac S à Strasbourg en Fac d’éco-gestion, j’ai intégré par la suite une école de commerce, l’IESEG à Lille en finance d’entreprise. Au bout d’un an et en pleine période de Covid, j’ai décidé d’arrêter pour me lancer à fond dans Apollo et faire naître ce projet.

Comment t’es venu l’idée d’Apollo Immo ?

J’ai eu 3 expériences dans l’immobilier et j’ai également fait un investissement locatif qui m’ont permis de découvrir ce monde-là. J’étais persuadé qu’il y avait un vrai manque sur ce marché, j’ai donc décidé de me lancer.

Il est difficile aujourd’hui d’être locataire et de trouver un appartement. Vous allez sur des sites de petites annonces, et vous contactez le propriétaire avec votre dossier locataire : vous devez fournir une dizaine de pièces jointe sans être assuré qu’il soit correct. On constate également de plus en plus d’usurpation d’identité, il y a donc un vrai manque de confiance. Il n’y avait finalement aucune solution qui permettait d’accompagner le locataire dans tout le processus de location, il était finalement livré à lui-même dans « la jungle de la location immobilière ».

De l’autre côté, lorsque vous êtes proprios, vous avez deux choix : passer par une agence immobilière pour louer votre bien, mais cela coûte cher et vous allez mettre en moyenne 25 jours pour trouver un locataire. Ou passer en direct, mais vous allez devoir gérer tout le côté administratif et vous occupez de l’état des lieux. L’idée c’est que rien n’était centralisé pour les propriétaires, ils devaient passer parfois des centaines d’appels et qu’ils étaient tout seul dans leur prise de décision : il était donc difficile de vérifier la véracité du dossier locataire.

On a donc créé une plateforme web et une application pour digitaliser la chaîne de valeur de location de bien de longues durées, afin d’accompagner le proprio et le locataire tout au long des démarches. Nous allons donc les accompagner tout le long de leur FI.

Notre solution simplifie toutes les tâches administratives et juridiques. Elle sécurise tous les paiements et transactions financières, mais vérifie également le dossier des locataires. On évite donc tous les faux documents et les potentielles "usurpation d’identité".

Tout au long de la démarche, les deux parties pourront décider de le faire seul ou non. Par exemple, vous pouvez réaliser vos photos vous-mêmes ou demander à un photographe proposé par l’application de le faire pour vous.

L’objectif est d’accélérer la location immobilière, de la rendre plus simple et plus sécurisée.

Pourquoi le nom Apollo Immo ?

Je suis quelqu’un qui aime se fixer de gros objectifs, je vais toujours de l’avant et je vise toujours plus haut. Apollo correspondait donc bien à ma mentalité et à notre philosophie, puisqu’on aimerait s’importer sur le marché de l’Europe, le nom est donc international.
Sur un secteur concurrentiel comme celui-ci, il était important de se démarquer, notre branding sur le thème spatial va nous permettre de construire une forte image de marque.

À quel moment tu t’es rendu compte qu’il fallait un associé CTO pour ton projet ?

J’ai eu l’idée de ce projet en 2019, et quand j’ai décidé de me lancer, je n’avais pas beaucoup d’argent. J’ai donc tout de suite décidé de trouver un CTO, en envoyant des messages LinkedIn à tous les CTO que je trouvais, mais je n’ai pas eu beaucoup de réponses. J’étais persuadé qu’il me fallait un CTO, car je ne maîtrisais pas le monde de la tech, je me suis lancé avec une première personne avec qui ça n’a pas fonctionné, je me suis donc dirigé vers le site de Cofondateur.

Trouver un CTO était aussi le moyen de vivre une vraie aventure humaine, lorsqu’on monte un projet from scratch, il est beaucoup plus simple d’avoir quelqu’un sur qui s’épauler, et avec qui discuter. L’idée était aussi de créer une vraie dynamique d’équipe, puisqu’on est toujours plus forts à plusieurs.
De plus, lorsqu’on veut faire une levée de fonds dans la tech, vous êtes obligé d’avoir un CTO au risque d’être moins crédible.

Tu avais déjà constitué une équipe ?

Avec mon ancien CTO, on avait monté une équipe en janvier 2021 avec des étudiants alternants et stagiaires, mais cela n’a pas vraiment été concluant. J’ai donc décidé de tout remettre de côté en septembre, car ça ne marchait pas.
J’ai ensuite rencontré le directeur commercial d’une agence web, dont leur filiale de production se trouvait en Tunisie, qui m’a mis en relation avec son équipe technique contre une prise de participation au capital. Aujourd’hui, on a donc une équipe de 4 développeurs qui travaillent en Tunisie et deux alternants à Strasbourg.

Alors pourquoi un CTO si on a déjà 4 devs ? On travaille également avec des alternants, c’était donc important d’avoir quelqu’un pour gérer le projet sur l’aspect technique, et encré dans la boite. Ça leur permet également d’avoir un mentor. Le CTO a un rôle clef dans notre montée en puissance. Aujourd’hui, il se consacre sur les tâches les plus compliquées et à fortes valeurs ajoutées, il donne également la ligne directrice pour que notre tech soit scalable et quelle puisse emmagasiner un grand nom de features et d’évolution.

Comment s’est passé ta rencontre avec Nicolas ?

Avant Nicolas, j’avais rencontré pas mal de CTO, et il est difficile de trouver le bon CTO au bon moment, que ce soit au niveau du timing ou de leur besoin financier. Au premier échange, on a proposé une visio. On a parlé du projet, de ses compétences, de nous, puis il est venu sur Strasbourg, on a commencé à parler un peu plus d’Apollo puis je l’ai intégré petit à petit dans l’équipe.
Aujourd’hui, il vient toutes les semaines dans nos locaux, et pour la petite anecdote, il a même dormi dans nos bureaux !

Quels sont les projets pour 2022 ?

On vient de sortir notre site internet, on a trouvé notre nouveau CMO et on est également en train de recruter des profils commerciaux pour créer une équipe solide. On est aujourd’hui soutenu par la BPI, un incubateur et on est sur une phase de levée de fonds prévu pour mai. L’idée, c’est d’ensuite faire notre premier Market Fit, on veut vraiment itérer sur notre solution. Avec la feature qui devrait sortir, on a quelque chose qui pourrait vraiment nous sortir du lot.

Quels conseils donnerais-tu à un jeune entrepreneur qui voudrait se lancer et aux personnes qui cherchent leur associé CTO ?

« Do it ! » . Pour ma part, c’est un concours sur la page de mon école où il fallait en une phrase décrire votre projet, qui m’a poussé à me lancer, ça a créé un engrenage. Et faut oser, partager, discuter avec des gens qui sont aussi passés par là, il faut en parler autour de soi pour concrétiser les choses.

Pour trouver un associé CTO, ce n’est certes pas une chose facile, mais pour être honnête, je conseillerai à tout le monde de passer par Cofondateur.fr. Lorsqu’on n'a pas de réseau dans le monde de la tech, et surtout quand on est jeune, l’étape numéro 1 va être de faire du sourcing. La plateforme Cofondateur.fr est top pour ce premier exercice puisqu’il y a du volume, ce qui nous laisse quand même le choix.

Un mot pour la fin ?

Allez louer votre appartement sur Apollo !

Rejoignez les également sur Facebook , LinkedIn et Instagram.

Vous avez un projet ?

Faites vous conseiller et recontrez votre futur associé développeur/CTO sur Cofondateur.fr


Vous serez peut-être intéressé par...