RAPPEL

Interview de Jean-Bapiste, cofondateur de Jeformalise

Interview de Jean-Bapiste, cofondateur de Jeformalise

Mélanie Aprile

20/04/2022

Cette semaine, nous avons échangé avec Jean-Baptiste sur son projet ainsi que sur sa rencontre avec Guy, qui l'a rejoint en tant que CTO. Jeformalise est un logiciel SAAS à destination des cabinets d'expertise-comptable pour les aider à augmenter leur rentabilité tout en améliorant les conditions de travail.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Jean-Baptiste, après une expérience en cabinet d’audit chez KPMG puis de responsable financier dans l’industrie (Engie) et en grande distribution (Carrefour) je suis retourné dans la filière de l’expertise comptable pour y préparer le Diplôme d'expert-comptable et de Commissaire aux comptes.

Pourquoi avez-vous créé Jeformalise, et en quoi consiste le projet ?

De part mon expérience, je me suis rendu compte qu’il existait un besoin de digitalisation au sein de mon environnement professionnel. Ce besoin était partagé par une majorité d’expert-comptable et leurs collaborateurs et aucune réponse était présente sur le marché. J’ai donc eu l’idée de créé Jeformalise, une solution SAAS qui permet d’augmenter la rentabilité des cabinets de 5 à 10% tout en améliorant la qualité de vie au travail.

Les aspects QVT sont au cœur de notre démarche. La profession souffre toujours d’un turn-over très important et de difficultés de recrutement car le stress est encore trop présent dans une majorité des cabinets.

J’ai remarqué en entreprise qu’un bon moyen pour avoir un service qui délivre au-delà des attentes est d’aider ses collaborateurs à devenir encore plus performants. Notre solution Jeformalise utilise ce levier : améliorer la rentabilité du cabinet en aidant les collaborateurs à gagner en performance (et en tranquillité !).

Pourquoi avez-vous choisi le nom Jeformalise ?

Le nom provient d'un dicton professionnel : "non formalisé = non fait". Il s'inscrit dans une démarche qualité très chère à la profession. Je voulais également quelque chose de facile à retenir dans une discussion pour qu’un prospect puisse rapidement nous retrouver.

Comment fonctionne la plateforme techniquement ?

Il s'agit d'un outil de gestion interne qui identifie, organise et analyse la production du cabinet. On va parler des 100 000 tâches qu'un expert-comptable gère au sein de son cabinet tous les ans, en s'appuyant aujourd'hui sur des outils obsolètes et du personnel qu'il peine à fidéliser.

Nous reprenons les fonctionnalités clés des meilleurs outils de planification du moment en ajoutant un cadre métier pour répondre aux besoins spécifiques des cabinets d'expertise comptable. Nous augmentons également les collaborateurs des cabinets en les aidant à réaliser leurs tâches, selon les normes professionnelles et les spécificités propres à chaque expert-comptable.

A quel moment vous vous êtes rendu compte qu'il vous fallait un CTO ?

Au tout début du projet, j’ai beaucoup échangé avec des experts-comptables pour ajuster mon idée jusqu’à obtenir des wireframes qui ont plu à tous. A ce stade, j’étais décidé à donner vie à jeformalise.

Dans un premier temps, pour rester seul maître à bord j’ai réalisé des devis pour le développement de la plateforme et recherché des financements. Les premiers devis (à 5 voire 6 chiffres) pouvaient être financés mais c'était oublier une spécificité inhérente à ce type de projet : la flexibilité et l’amélioration continue.
En effet, tant que l’on ne peut pas confirmer nos hypothèses par des feedbacks clients dans une utilisation réelle, il est impossible d’être sûr de détenir LA solution. Dans les faits, rares sont les logiciels qui tapent juste du premier coup.

Dès lors que l’on a cette vision du développement d’un produit tech, c’est logiquement que l’on cherche à recruter les meilleurs talents à commencer par un CTO.

Comment avez-vous entamé vos recherches ?

J’ai commencé par chercher dans mon entourage et sur les réseaux sociaux tels que Linkedin. Mais je me suis vite rendu compte qu’il y avait peu de profil, de plus les bons profils sont débordés et très sollicités. Il était également important de trouver un profil disposant d’ambitions entrepreneuriale.

Après avoir vu lu des bons retours de Cofondateur.fr, j’ai voulu tester l’offre qui semblait être celle adaptée à mon besoin. J’ai été très satisfait, cela m’a permis d’avoir beaucoup de touches. J’ai pu avoir de nombreuses discussions par téléphone et en visio avec des développeurs venant de tous horizons. L’accompagnement avec ma consultante digitale m’a également permis d’avoir des retours constructifs.

Comment s’est passé votre rencontre avec Guy ?

J’ai rencontré plusieurs profils avant Guy, le plus souvent lors d’un ou plusieurs entretiens. Je présentais mon projet, je faisais connaissance rapidement avec la personne, je proposais ensuite plusieurs entretiens un peu plus techniques pour parler de leur parcours, et enfin je leur posais des questions sur leur disponibilité, leur vision, leur envie.
Une majorité des dévs étaient intéressés par le challenge technique et intellectuel de jeformalise et auraient souhaité rejoindre l’aventure.

Guy avait le « vrai » profil CTO, avec beaucoup d’expériences en lien avec ce projet et un diplôme d’une très grande école d’ingé. Il comprend très vite et a rapidement apporté de la valeur ajoutée au projet. Rapidement, nous nous sommes donnés RDV sur Paris pour apprendre un peu plus à nous connaitre.

Quels sont vos projets avec Jeformalise pour 2022 ?

Nous aimerions sortir un premier POC pour l’été 2022. Nous ferons ensuite le point sur nos besoins humain et staffer d’une à 2 personnes pour sortir un MVP au second semestre.
L’objectif est de produire la solution de gestion interne leader des cabinets d’expertise comptable d'ici 18 mois.

Quels conseils donneriez-vous à une personne qui chercherait un associé développeur/CTO ?

Je dirais que c’est à vous de vendre votre projet, les développeurs ont pleins d’opportunités en tout genre, montrez-leur que votre projet est le meilleur. Essayez d’identifier rapidement les devs qui pourraient être intéressé par votre projet. Multipliez vos contacts, cela vous permettra d’améliorer votre pitch et vos chances de trouver la perle rare.

Et puis vous verrez, beaucoup de dev seront prêt à vous donner des tuyaux s’ils trouvent votre projet (et votre profil !) sympa.

Un mot de la fin ?

Dans l'industrie, on dit qu'il faut 90% de ressources pour faire 90% du travail, puis encore 90% des ressources pour les 10% restants. Pour un logiciel, ce principe semble s'appliquer si on considère les nécessaires ajustements inhérents à ce type de projet.
Si vous avez des fonds, c'est bien, c'est très utile, mais gardez-les pour accélérer rapidement une fois que vous avez validé votre product market fit.

Et si votre produit a validé son PMF, profitez-en pour trouver un associé en utilisant ce PMF pour vous diluer un peu moins (mais en restant attractifs !)

Vous avez un projet ?

Faites vous conseiller et recontrez votre futur associé développeur/CTO sur Cofondateur.fr


Vous serez peut-être intéressé par...