RAPPEL

Des gestes green en une seule application : Entretien avec Anne-Laure

Des gestes green en une seule application : Entretien avec Anne-Laure

Margot Charbonnel

22/07/2021

Récemment, nous avons échangé avec Anne-Laure sur les gestes pour l’environnement et le constat est clair :
Les Français sont prêts à changer leurs habitudes mais ne savent pas comment s’y prendre!
🌱 Goji vient en aide à ceux qui souhaitent améliorer leurs habitudes pour l’environnement et cela, sans culpabilité.
Julien a rejoint l'aventure en tant que CTO

Peux-tu te présenter?

J’ai 25 ans, je suis née en Belgique et je vis en France. J’ai un parcours assez studieux avec des études en prépa puis en école de commerce. Dès le lycée, je savais que je voulais entreprendre. Quand j’avais le temps, j’allais à des portes ouvertes d’incubateurs. C’est dans l’une d’elle que j'ai pu réaliser mon premier stage... D’où l’intérêt de faire du réseau!
J’ai ensuite fait une année de césure dans une multinationale de la grande distribution. J’ai appris énormément car c’est une très bonne école de sales. En revanche, je ne me retrouvais pas du tout dans les valeurs. J’ai participé à la surconsommation et à la vente en masse sans préoccupation environnementale. C’est ça qui m’a donné envie de changer les choses. J’ai par la suite travaillé au sein de deux startups (une fintech et une legaltech) qui m’ont permis d’apprendre énormément sur l’entrepreneuriat dans sa globalité. Je savais que toutes ces expériences allaient être précieuses pour la création de ma propre startup.

Pourquoi ce nom “Goji”?

J’ai invité mes amis lors d’une après midi et on s’est retrouvé à brainstormer les idées de nom pour l’application. On est tombé sur Goji car c’est un nom qui reflète les valeurs de l’application. Cette graine a besoin de très peu d’eau pour pousser donc elle est aussi écoresponsable ! Ce sont deux syllabes plutôt sympas. Les graines de goji ont beaucoup de bienfaits pour le mental et l’énergie ! Bien-être, déculpabilisation, motivation et positivité : c’est ce qui résume notre application.

Comment as-tu eu l’idée de Goji?

Je n’ai jamais été quelqu’un de véritablement engagée vis à vis de l’environnement. Il y a quelques années, je me suis dit qu’il ne suffisait plus de faire le simple tri chez moi. J’ai donc commencé mes recherches sur internet. J’ai été noyé d’informations et de façons de faire. "Deviens vegan tout de suite”, “ferme ton robinet et change le monde”, “30 gestes pour la planète”. C’était flou, contraignant et pas fun du tout !

En janvier 2020, j’ai eu l’idée de Goji. J’ai donc fait une étude de marché pour essayer de comprendre. J’ai pu constater que 87% des Français se disaient prêts à changer leurs habitudes, mais parmi eux 67% ne savent pas comment s’y prendre. Il y a donc vraiment un besoin d’être accompagné. Que l’on soit débutant ou que l’on fasse déjà quelques gestes. Il faut que ce processus devienne agréable, gratifiant, et social. Aujourd’hui, il y a un gros taux de culpabilité sur le fait de ne rien faire.
Tu culpabilises et puis tu vas te coucher...


Comment fonctionne l’application?

Nous avons 2 axes de motivation sur l'écoresponsabilité :
Par catégorie du quotidien (je me lave, je me déplace, je mange…), on propose des actions clés en main et faciles à faire pour l’environnement adapté au niveau de chacun. Plus tu fais des actions, plus tu gagnes des points et plus tu évolues. De nouvelles actions sont proposées et poursuivent le processus d’évolution.
Le 2e axe est de suivre les consignes les yeux fermés. À l’image d’un coach sportif, l’utilisateur suit les consignes sans se poser de questions !

S’agissant de la rémunération, aujourd’hui celle-ci fonctionne essentiellement à travers des partenariats avec des marques écoresponsables. Elles ont les mêmes valeurs que Goji et s’implantent parfaitement dans le parcours utilisateurs. Ce qui veut dire qu’à chaque étape, nous mettons en avant une marque pour réussir cette action. (Passer à un gel douche rechargeable, puis solide pour ensuite faire son propre savon...)
Le second axe de rémunération concerne 2022, selon la levée de fonds. Nous allons lancer une version premium de Goji pour approfondir le coaching. Une fois que l’application B2C fonctionne, on aimerait se tourner vers Goji for business où l’on s’adresse aux entreprises.

Comment s’est passée ta recherche d’associé? Avais-tu envisagé de passer par un freelance?

C’était très important pour moi que ce soit quelqu’un qui devienne associé et CTO de Goji sur le long terme. Au tout début, un développeur m’avait aidé à créer la version bêta bénévolement. Le projet lui a tellement plu qu’il voulait alors devenir CTO de Goji. Il a ensuite développé la V1 de l’application. Finalement, pour des raisons personnelles, il n’a pas pu me rejoindre à temps plein sur le projet et prendre le rôle de CTO.

J’ai ainsi commencé mes recherches d’un associé qui allait pouvoir reprendre le flambeau. À aucun moment je n’ai pensé à externaliser la compétence technique car je voulais trouver un associé sur le long terme, qui allait pouvoir délivrer puis manager les équipes et enfin m’accompagner sur la levée de fonds.

Je suis bien sûr passée par mon réseau Linkedin, en ciblant les écoles d’ingénieur. J’ai eu quelques entretiens mais c’était extrêmement chronophage. Et surtout, ce n’était pas les profils d’associés. J’ai découvert Cofondateur.fr en faisant mes recherches sur internet. Le gros avantage c’est que je savais que toutes les personnes présentes étaient là pour de l’association et non pour de la prestation de service.

Les filtres m’ont fait gagner un temps précieux. Mon premier critère était d’avoir quelqu’un à temps plein avec moi sur Goji et qui serait prêt à ne pas être rémunéré immédiatement. Une répartition des parts en revanche était tout à fait prévue". Je recherchais quelqu’un dans ma tranche d’âge qui avait déjà de l’expérience dans l’entrepreneuriat. Julien répondait complètement aux critères de motivation mais pas aux autres notamment s'agissant de l'âge. Il a 40 ans et 2 enfants. J’ai compris par la suite que c’était une énorme valeur ajoutée. En effet, nous sommes complémentaires dans la mesure où nous pouvons comprendre les utilisateurs à nos deux niveaux. Julien a rejoint l’aventure Goji pour une raison noble: Il veut changer le monde pour l’avenir de ses deux jeunes filles. C’est un élément qui a joué sur sa motivation. Son parcours lui a donné un certain recul sur les choses. Initialement, je ne m’étais jamais imaginé m’associer avec quelqu’un de 40 ans. Aujourd’hui, je suis ravie de notre collaboration avec Julien.

Comment as-tu organisé le processus de recrutement de ton associé?

entrepreneur, startup, environnement, coaching, station F, Goji app

J’avais en tête un processus assez poussé et c’était volontaire. Je ne voulais pas me tromper dans mon futur associé!
Tout d’abord, on faisait donc un premier échange en visio où l’idée était de se présenter et d’expliquer quelles étaient les motivations de chacun. Une présentation assez classique mais tout de même pour creuser le potentiel intérêt pour Goji. On se laissait une semaine pour mûrir cet échange. Ensuite, en amont du 2e entretien, je demandais à la personne de s’imaginer travailler sur l’app et de me dire ce qu’elle ferait. Sur toutes les personnes que j’ai rencontrées, Julien est le seul à être passé à l’étape suivante. En effet, il avait déjà commencé à travailler sur Goji ! Nous nous sommes revus ensuite autour d’un déjeuner au sein de Station F. L’idée était d’échanger sur le business plan, la stratégie acquisition utilisateurs/partenaires et d’entrer dans le concret.
Julien m’a convaincu. J’ai tout de même demandé à mon ancien développeur qu’il teste ses skills techniques. On a ensuite travaillé 3 semaines ensemble (à distance avec le covid) et ça a très bien fonctionné. Depuis, nous sommes associés et ça se passe très bien !

Quelles sont les prochaines échéances pour Goji?

Une levée de fonds est prévue pour la fin de l’année. Nous allons également lancer une campagne de crowdfunding à la rentrée et on prévoit une version 2 de l’application à l’automne.

Vous souhaitez avoir des informations avant le lancement de la campagne ?

N’hésitez pas à contacter Anne-Laure qui se fera un plaisir de vous répondre ! → anne-laure@goji-app.com

Vous avez un projet ?

Faites vous conseiller et recontrez votre futur associé développeur/CTO sur Cofondateur.fr


Vous serez peut-être intéressé par...