Interview de Thomas, cofondateur de Shoop City

Interview de Thomas, cofondateur de Shoop City

Margot Charbonnel

22/02/2021

Cette semaine, nous avons échangé avec Thomas, cet entrepreneur étudiant qui, avec ces associés, a lancé une solution dédiée à la vie de proximité.

Peux-tu te présenter et me parler de ton parcours ?

« Je m’appelle Thomas et je suis cofondateur de Shoop City. Je mène à bien ce projet à côté de mes études où je prépare mon diplôme d’école de commerce. Je n’ai pas nécessairement eu d’expériences dans l’entrepreneuriat jusqu’à présent mais j’apprends tous les jours sur ce projet ! »

Comment vous est venue cette l’idée de Shoop City ?

« Tout a démarré lors du premier confinement. Les commerçants étaient extrêmement affectés par la crise et beaucoup d’entre eux allaient devoir fermer de façon définitive. Les chiffres parlent d’eux-même. C’est à partir de ce constat là que nous nous sommes positionnés afin de faire bouger les choses. Il y a énormément de moyens digitaux pour la grande distribution mais pour le commerce de proximité, c’est loin d’être aussi développé. Notre défi, c’est de digitaliser ces points de vente dépourvu de moyens.
On a identifié deux besoins. D’un côté, les commerçants ont cruellement besoin de se transformer vers le digital afin de proposer du click and collect, de la livraison et de la vente en ligne. Côté consommateur, on voulait mettre en place une seule et unique application qui puisse répondre à l’ensemble des besoins.
Finalement, Shoop City c’est une application qui inclut toute la vie de proximité. Il n’est pas possible de commander chez Mc Do en revanche, le pizzaiolo du quartier oui. »

Comment fonctionne Shoop City ?

« Techniquement, il y a deux applications. La première est à destination des professionnels : les commerçants, artisans, les municipalités... Il s’agit de Shoop City Pro. Ces acteurs peuvent ainsi rentrer leur commerce dans l’application et mentionner les produits qu’ils souhaitent vendre.
La deuxième permet de retrouver tous les commerçants autour de soi en fonction de la localisation.
Là où on se différencie c’est sur la localisation. Si certaines applications répondent à un besoin local, Shoop City se veut à plus grande échelle. Peut importe où vous êtes, une fois sur l’application, vous avez accès à tous les commerçants dans votre périmètre. On veut également favoriser l’expérience client au maximum à travers la consommation locale.
Nous sommes actuellement en train de développer une technologie d’intelligence artificielle pour apporter une hyperpersonnalisation du point de vue client. L’idée est d’apporter du contenu le plus personnalisé possible peu importe où le client se situe. »

Shoop City a vu le jour pendant la crise sanitaire, entre confinements et couvres feux…
Comment allez vous diversifier votre offre une fois la crise terminée ?

« En mars 2020, notre but premier était d’apporter des solutions rapides pour s’adapter à la crise. C’est à dire soutenir les commerçants afin qu’ils puissent se digitaliser facilement via une application. À long terme, nous souhaitons vraiment proposer à nos clients une aventure personnalisée et pratique. L’épisode du Covid va conforter les commerçants dans notre sens, c’est à dire qu’ils doivent se digitaliser. Si l’on peut tirer une leçon de cette période c’est bien celle ci. »

À quel moment vous êtes-vous rendu compte qu’il vous fallait un associé développeur dans votre équipe ?

« Dès le premier confinement, on était conscient qu’on manquait de compétences techniques pour notre application. Dès le projet lancé, on souhaitait intégrer une personne qui endosserait le rôle de CTO dans l’équipe pour nous accompagner dans cette aventure. On a découvert Cofondateur et on a tout de suite essayé la plateforme. On a rédigé notre projet et on a commencé à échanger avec différents développeurs intéressés. On a commencé à travailler avec quelques uns d’entre eux mais rien de vraiment concluant. On s’est rendu compte qu’il fallait prendre son temps avant de s’engager. C’est plus tard que l’on a trouvé Van Huy et on en est très content de notre collaboration. »

Quels conseils donnerais-tu à des personnes qui recherchent leur associé sur la plateforme Cofondateur ?

« Parfois on a une idée très précise du projet et on demande au développeur de le faire de cette façon là. Mais en réalité, il est bien de rester ouvert le plus possible aux remarques que l’on peut recevoir. On n’est pas forcément conscient du niveau de faisabilité du projet. C’est là que le rôle de CTO est extrêmement pertinent. Plus que de se rapprocher au mieux à ce que l’on souhaite, il peut ainsi apporter son expertise et proposer des solutions encore meilleures. Être certain de son projet, c’est bien, mais il est important de rester ouvert ! Ce que je peux ajouter c’est qu’en plus de rechercher quelqu’un avec des compétences, il s’agit de s’associer avec une personne avec sa personnalité. Il est important de voir si on est compatible pour travailler ensemble sur du long terme. »

N’hésitez pas à aller visiter le site internet : https://www.shoopcity.com


Vous serez peut-être intéressé par...