Plan de relance du gouvernement en faveur du numérique

Plan de relance du gouvernement en faveur du numérique

Margot Charbonnel

11/09/2020

Il y a quelques jours, le gouvernement de Jean Castex a présenté son plan de relance post pandémie : 7 des 100 milliards d’euros sera consacré au numérique sur deux ans. L’objectif est de soutenir les start-up françaises afin d’en faire des leaders européens voire mondiaux dans leurs secteurs.

plan de relance image

Il est indispensable de repenser la place qu’occupe la technologie et les startups en France. En outre-Atlantique, l’écosystème du numérique est bien plus important. L’été 2020 a marqué un événement inédit : Le géant Apple vaut désormais plus que l’ensemble du CAC 40 en franchissant la barre symbolique des 2000 milliards de dollars de capitalisation boursière. Cet élément illustre à quel point le numérique ne cesse de croître.

Mais alors, concrètement qu’est-ce qui change ?
Ce plan de relance vient d’ajouter au plan de soutien mis en place en juin dernier. Sur les 7 milliards d’euros, c’est près de 3,7 milliards destinés aux jeunes pousses françaises.
De plus, la BPI France, la banque des entrepreneurs va proposer une augmentation significative de 60% des aides à l’innovation dans le but d’atteindre 800 millions d’euros d’ici deux ans.
On compte également 300 millions pour la formation aux métiers du numérique.
C’est un effort conséquent mais nécessaire qui place le numérique juste après l’environnement.

« Après l’environnement, le numérique est l’un des piliers essentiels de la relance. Nous avions l’habitude de faire des plans sur cinq ans. Là, nous mettons 7 milliards d’euros rien que sur 2 ans. » Cédric O, secrétaire d’état du numérique chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques.

Faire émerger des « leaders mondiaux » ? La France a pour ambition de constituer 25 licornes (Start-ups valorisées à plus d’un milliard de dollars) d’ici l’année 2025.
Face au GAFA, les jeunes pousses peinent françaises à se démarquer, malgré des succès évident, notamment avec ManoMano, Doctolib, Fichti, ou encore Voodoo. Cette start-up du jeu vidéo a fait entrer le géant chinois Tencent à son capital pour devenir la 9e licorne française.

La pandémie a eu un effet indéniable sur les entrepreneurs ; beaucoup en ont souffert mais certains ont pu en tirer profit. On peut évoquer notamment Netflix ou encore Zoom qui ont explosé pendant le confinement. Aujourd’hui, le plan de relance vient soutenir ceux qui en ont besoin et plus encore. En effet, en terme de priorité, le gouvernement a fait le choix de placer le numérique juste après l’environnement, ce qui témoigne de l’importance croissance accordée à l’entreprenariat en France.


Vous serez peut-être intéressé par...