RAPPEL

"En école d'ingénieur, j’ai réalisé que le salariat qui m’attendait à la sortie n’était pas vraiment ce qui me faisait rêver"

"En école d'ingénieur, j’ai réalisé que le salariat qui m’attendait à la sortie n’était pas vraiment ce qui me faisait rêver"

Margot Charbonnel

14/04/2021

Isis fait partie de ces personnes qui ne se contente pas de travailler pour quelqu'un d'autre. Pendant ses études d'ingénieur, elle décide de lancer sa propre activité en ligne afin d'être indépendante. Aujourd'hui, Isis souhaite promouvoir son expérience à travers Femme Entrepreneur Mag dans lequel l'entrepreneuriat ne dépend plus de son genre ni de son parcours.

Pouvez-vous vous présenter rapidement? (Etudes, Background entrepreneurial?)

Je me nomme Isis TETANG, entrepreneure depuis 4 ans. Pendant mes études d’ingénieur, j’ai travaillé comme freelance en ligne. En 2017 j’ai lancé ma première entreprise au Cameroun (une marque de vêtements streetwear). Après 2ans d’activité, j’ai décidé de lancer FEMME ENTREPRENEUR MAG et en parallèle de me spécialiser en management de l’innovation à l’EMLyon Business School.

Qu'est ce qui vous a donné envie d'être entrepreneure?

En réalité je n’étais pas prédestinée à être entrepreneure car je viens d’une famille de modestes salariés. Lorsque je suis arrivée à l’école d’ingénieur, j’ai réalisé que le salariat qui m’attendait à la sortie de l’école n’était pas vraiment ce qui me faisait rêver. Je ne m’imaginais pas travailler pour quelqu’un pendant plus de 3 ans avant d’espérer avoir une petite augmentation (c’est souvent le cas pour des jeunes ingénieurs). Alors dès ma 3e année, je me suis mise à faire des recherches du type “comment gagner de l’argent en ligne”.J’ai pris des formations sur le blogging, l’affiliation, le marketing digital et bien plus. Ensuite je me faisais de l’argent en tant que freelance, puis en tant que coach accompagnatrice et aujourd’hui en tant qu’entrepreneure.

Comment parvenez-vous à concilier votre vie personnelle et professionnelle ?

C’est une excellente question que je me pose assez souvent parce que l’équilibre vie personnelle et vie professionnelle est indispensable pour performer des deux côtés. Pour cela j’ai 3 ingrédients essentiels : La discipline : c’est la clé pour rester organisée et productive. Par exemple, je dois me discipliner à me lever à 6h tous les matins afin de m’occuper de moi-même avant le boulot et afin de terminer assez tôt pour avoir un moment de détente à la fin de la journée. La méditation : la spiritualité a une grande place pour moi. Elle m’apporte une bonne humeur et m’empêche d’emmener le stress du boulot à la maison. La communication : je leur fais clairement comprendre à mes collaborateurs l’importance d’avoir une vie personnelle, et à ma famille l’importance de mon travail. Par exemple, mes collaborateurs savent que ça ne sert à rien de m’appeler un samedi pour parler boulot. Par ailleurs, mes amis et certains membres de ma famille savent que c’est une mauvaise idée de m’appeler en journée un jour de la semaine pour papoter.

A votre avis, est-ce plus compliqué d'entreprendre lorsqu'on est une femme?

J’aurai répondu "Oui" il y a 10 ans ou 20 ans en arrière bien que je n’avais pas encore l’âge légal pour créer une entreprise. Quoi que de nombreuses femmes telles que Oprah Winfrey ou JC Walker aient prouvé le contraire. Mais aujourd’hui, la difficulté à entreprendre ne dépend plus de notre sexe. Je dirais même que les femmes entrepreneurs ont de plus en d’appuis et de soutien. C’est aussi ma mission avec FEMME ENTREPRENEUR MAG donner une plateforme de formation et d’expression aux femmes entrepreneures et aux femmes qui désirent entreprendre. Aujourd’hui c’est le meilleur moment pour se lancer.

Pour vous, quelles sont les qualités d'une bonne entrepreneure?

Selon mon expérience, être entrepreneur demande beaucoup de patience car dans la plupart des cas notre projet demande une, deux voire trois années avant d’être rentable. Cela demande aussi de bonnes capacités de réseautage car aucun entrepreneur n’a réussi seul. Je pense qu'un bon entrepreneur doit savoir bien s’entourer. Enfin je dirais qu’il faut toujours penser grand car c’est seulement ceux qui pensent grand qui accomplissent de grandes choses. Penser grand veut aussi dire avoir une vision claire à long terme de son projet.

Quelles valeurs souhaitez vous défendre au travers de « Femme Entrepreneur Mag »?

Les valeurs que je souhaite défendre au travers de Femme Entrepreneur sont : La collaboration : nous travaillons ensemble avec les femmes de notre communauté vers un objectif commun. Nous cherchons toujours à élargir notre réseau d’entrepreneurs car ensemble on va plus loin. La diversité : mes collaborateurs(trices) et notre cible sont TOUTES femmes entrepreneures francophones indépendamment de leur pays d’origine L’éducation : nous sommes toujours à la quête du savoir et de la compréhension. Notre mission est aussi de partager nos savoirs et nos connaissances.

Votre activité favorite lorsque vous ne travaillez pas?

Lorsque je ne travaille pas je me forme (en ligne), je me prépare des bons petits plats, je chante beaucoup (c’est l’une de mes passions) et je prends plus soin de moi.

Quelle femme vous inspire le plus?

Elles sont si nombreuses les femmes qui m’inspirent et ce dans différents domaines. Par exemple Carrie Green dans le business en ligne, Joyce Meyer dans le domaine spirituel, Michelle Obama pour son sens du leadership, Rihanna qui a redéfini des codes avec sa marque de luxe et bien plus…En fait toutes les femmes à succès qui sont parties de très peu voir de rien pour arriver au sommet sont pour moi des sources d’inspiration.

Quel conseil donneriez-vous à une femme qui rêve de se lancer?

À une femme qui rêve de se lancer dans l’entrepreneuriat, je dirais tout d’abord d’avoir une motivation qui va au-delà de l’argent. Ensuite de se former auprès des meilleurs du domaine dans lequel elle veut créer. Nous sommes à l’ère de l’information donc il n’y a aucune raison qu’une personne vraiment déterminée à devenir entrepreneur à succès ne le devienne pas.

Vous avez un projet ?

Faites vous conseiller et recontrez votre futur associé développeur/CTO sur Cofondateur.fr


Vous serez peut-être intéressé par...